Stratégie au jeu d’échec pour débutant

Stratégie d'échec pour débutant

Les échecs sont un jeu complexe. Lorsqu’on commence les échecs, on peut se sentir dépassé par la masse de connaissances à acquérir : les centaines d’ouvertures et de variantes, les idées stratégiques, les schémas tactiques, les finales et leurs spécificités, etc. Ce n’est pas pour rien qu’il existe autant d’ouvrages sur les échecs. Ce jeu demande un investissement sans faille si l’on souhaite devenir bon. Mais pas de panique, nous vous avons compilé les meilleurs stratégies au jeu d’échec pour débutant. Vous pourrez apprendre à jouer aux echecs debutant !

Les techniques à connaître

Voici quelques stratégies échec débutant à bien connaître avant d’entamer votre première partie d’échecs. Il s’agit de grands principes qui permettent de différencier les joueurs du dimanche des passionnés d’échecs.

  • Développez rapidement toutes vos pièces. En effet, le joueur qui termine son développement le dernier perd l’initiative au profit de son adversaire, qui peut mettre en place un vrai plan tactique et stratégique. L’ouverture est terminée lorsque vous avez connecté vos tours.
  • Ne bougez pas deux fois la même pièce pendant l’ouverture. Ce faisant, vous vous créez un coup de retard dans le développement de tes pièces. Vous pourriez le regretter plus tard dans la partie, quand il ne vous manquera qu’un coup pour réussir une stratégie audacieuse.
  • Ne déplacez pas vos pions inutilement. Un pion ne doit bouger que pour accomplir des objectifs précis. Parmi ceux-ci, on compte l’ouverture des diagonales pour les Fous, l’octroi d’espace de jeu pour la Dame, l’occupation du centre, etc. Un coup inutile est un coup de perdu pour une autre pièce. Ce deplacement des pieces d’echec peut aussi affaiblir votre structure.
  • Analysez soigneusement les échanges. Un échange n’est pas toujours bon à prendre. En effet, si vous échangez une pièce parfaitement positionnée contre une autre qui l’est moins, vous perdez au change. Chaque pièce est utile pour gagner la partie !
  • N’ouvrez la position que si vous avez développé vos pièces. Une position ouverte est généralement plus avantageuse pour le joueur qui possède plus de pièces actives. Accepter d’ouvrir la position en sachant que vous avez un retard de développement, c’est donc donner le bâton pour se faire battre.
  • Privilégiez le petit roque au grand roque. Certes, de nombreuses ouvertures agressives utilisent le grand roque. Pourtant, le petit roque permet d’éloigner le roi du centre où il est exposé, pour le placer derrière une rangée de pions. Ce coup s’effectue aussi plus rapidement, car il nécessite le déplacement d’un nombre réduit de pièces.
  • Ne négligez aucune partie de l’échiquier. En effet, plus vous contrôlez de cases sur l’échiquier et plus vous bénéficierez d’une bonne mobilité pour vos pièces. Elles pourront naviguer facilement de l’aile Dame à l’aile Roi, par exemple, si vous décidez de changer de plan d’offensive.
  • Soignez votre structure de pions. Les pions figurent parmi les pièces les plus importantes des échecs. Vous devez tirer partie de leur nombre et de leur possibilité de promotion. N’ayez donc pas peur d’avancer vos pions. Cependant, gardez à l’esprit qu’un pion trop avancé sera plus difficile à défendre. Prenez donc garde à leur disposition jeu d’échec.
  • Contrôlez le centre. Cette zone constitue la base de toute attaque. En effet, les pièces placées sur les cases centrales menacent une bonne partie de l’échiquier. A contrario, ne cherchez pas à attaquer si vous ne contrôlez pas le centre. Echec la disposition des pieces est donc cruciale.

Les meilleures ouvertures pour débutant

Les grands principes détaillés plus haut ne suffisent pas pour gagner vos premières parties. Pour cela, il est nécessaire d’acquérir quelques bases théoriques de ce jeu echec strategie. Pourquoi ne pas commencer en citant quelques-unes des ouvertures les plus connues ?

  • L’ouverture italienne. L’idée de cette ouverture est de se battre pour le contrôle du centre, dès les premiers coups. D’où le pion en e4 et le cavalier en f3. Ensuite, vous consolidez cette prise du centre en plaçant votre fou sur une case très dangereuse pour les Noirs : c4. Résultat : trois coups après le début de la partie, vous êtes déjà prêt à roquer afin de mettre votre roi en sécurité.
  • La défense sicilienne. Il s’agit de l’ouverture la plus agressive pour les Noirs après que les Blancs ont joué leur pion en e4. Les Noirs répondent en plaçant leur pion en c5. Si les Blancs tentent de prendre le centre en bougeant leur Cavalier en f3 et leur pion en d4, les Noirs pourront échanger ce dernier avec un pion de l’aile.
  • La défense française. Cet enchaînement de coups doit être connu par tous les débutants aux échecs. Les Blancs commencent par e4, auquel les Noirs répliquent par e6. Puis, les Blancs bougent leur pion en d4, suivis par les Noirs en d5. Les Noirs sont plutôt désavantagés par cette ouverture, qui bloque leur fou en c8.
  • La défense slave. Cette ouverture est réputée pour être très solide. En effet, les Noirs sécurisent leur pion placé en d5 par un autre pion en c6. Ils bénéficient de bonnes cases de développement, mais souffrent néanmoins d’un léger manque d’espace.
  • L’ouverture espagnole. Il s’agit de l’une des plus classiques et anciennes ouvertures. Elle a été documentée par Ruy Lopez, un moine espagnol, auteur d’un des premiers livres sur les échecs. Dans cette ouverture, le fou blanc se place en b5 afin de protéger le cavalier qui protège le pion en e5. Les Blancs menacent ainsi de prendre le centre.

En fait, la meilleure façon de progresser rapidement aux échecs est de jouer fréquemment contre des adversaires au moins de votre niveau. Utilisez donc sans modération les jeux d echec en ligne pour debutant et réalisez-y des partie d’echec pour debutant.

Date de mise à jour de l'article vendredi 01 mars 2024